Les femmes qui sont sur ces photos de cul aiment le sexe hard et anal. Ces cougars très sexy sont de vraies salopes amatrices et françaises qui apprécient les bonnes bites et les bons coups de sexe. Vous aimez les femmes sexy et le plan coquins, vous avez enfin la bonne adresse pour en profiter. Grâce à toutes ces coquines, votre queue va être raide comme du fer et vos couilles vont bientôt être vidées jusqu’à la dernière goutte.

Mathew et Albert avaient partagé un appartement pendant environ un an, ils étudiaient dans un collège et étaient les meilleurs amis. Cependant, comme toujours, ils avaient tous deux des personnalités absolument différentes. Alors que Mathew était timide, conservateur et fidèle à sa petite amie de longue date, Sabrina, Albert était très différent, il était bavard, très bruyant et il n’est jamais sorti avec une seule fille plus de deux fois, car chaque semaine il en trouvait une nouvelle. Mathew et Albert avaient un accord sur l’appartement pour garder la maison en ordre et ne pas violer la vie privée de l’autre. Ainsi, ils ont convenu que la semaine du mercredi au samedi soir était celle de Mathew. Cela signifiait qu’Albert devait sortir pendant ces jours-là et que Mathew avait l’appartement pour lui tout seul, où il passait habituellement du temps avec Sabrina. Du dimanche au mardi soir, c’était le tour d’Albert, et tout ce temps, il le passait avec les dames qu’il ramassait. Parfois, lorsque Mathew rentrait tôt à la maison, il pouvait entendre une autre dame crier de plaisir avec Albert. Cet accord convenait parfaitement à Mathew, Albert considérait également cet horaire comme parfait et aucun d’entre eux n’avait de problème à ce sujet.

Cette séquence dura jusqu’à ce que Sabrina annonce qu’elle devait s’absenter quelques jours pour un voyage d’affaires. Mathew ne s’inquiétait pas de son absence le samedi, mais il n’avait aucune idée de ce qu’il allait faire le dimanche, jour de congé pour la moitié de la ville et c’était la nuit d’Albert. Il l’a expliqué à Albert et Albert ne s’est pas opposé à ce que Mathew s’arrête dans l’appartement juste cette fois, mais il a averti Mathew que c’était sa nuit, donc il ferait mieux de ne pas protester si quelque chose se passe. Mathew a accepté pour deux raisons, la première – il n’avait pas le choix et la seconde – c’était la nuit d’Albert et il ne pouvait donc pas vraiment s’y opposer.

Finalement, le dimanche est arrivé et Sabrina était partie à New York pour son voyage d’affaires. Mathew lui manquait beaucoup, il a passé la majeure partie de la journée du samedi à regarder des émissions de télévision. Il s’ennuyait à mourir et ne trouvait pas le moyen de s’occuper. Avant de partir, Sabrina lui a dit de ne pas se masturber avant son retour. Elle devait arriver mardi, et il réfléchissait à des moyens de tenir jusque-là. Il pensait qu’il pourrait s’amuser avec une fille, mais de toute façon, il a fait de son mieux et n’a rien fait le vendredi ou le samedi. Bien qu’il voulait être soulagé, surtout après avoir passé un certain temps à regarder du porno en DVD.

Il était 20 heures et Mathew regardait la télévision dans le salon quand soudain Albert est entré avec des couvertures de lit. Il les a posés sur le sol et sur le canapé. Avant que Mathew ne puisse demander ce qui se passait, Albert a de nouveau disparu. Quelques minutes plus tard, Albert est revenu avec une boîte et l’a posée par terre. “Que diable se passe-t-il, Albert !” demanda Mathew, perplexe.

“Je fais une orgie”, dit Albert en riant.

“Quoi ?” Mathew avait l’air choqué.

“Ça va, mec ? J’ai des orgies tous les dimanches soir. J’ai quelques amis à venir : quelques couples qui font de l’échangisme et quelques filles célibataires qui cherchent juste à s’amuser. Tu devrais te joindre à nous ce soir. Tu t’amuseras aussi.” Mathew n’a pas trouvé de meilleure réponse que :

“Putain, mec ! Ça fait combien de temps que ça dure ?”

“Depuis quelques mois ! C’est bon, ne t’inquiète pas, on ne va pas salir la pièce, tout est couvert par des couvertures. Alors, tu dis ?”

“Non, je ne pense pas ! Laissez-moi en dehors de cette merde ! C’est ton affaire, fais juste moins de bruit”, dit Mathew sans ambages.

“Non, je pense que vous ne comprenez pas, c’est ma soirée et si vous n’aimez pas le bruit, foutez le camp !” dit Albert brusquement.

Mathew regarda la fenêtre à l’extérieur, il avait plu toute la journée et il savait qu’Albert avait raison ; c’était sa nuit. Il ne voulait pas discuter, sinon cela ne ferait qu’apporter plus de problèmes.

“OK, alors fais ce que tu veux, mais ne m’implique pas !”

“Bien sûr que si ! Ne t’inquiète pas !” Albert lui répondit : “Au fait, la fête commence à 20 heures, donc si tu ne veux pas vraiment te joindre à nous, tu peux rester dans ta chambre et personne ne te dérange jusqu’à ce que tout soit fait !

20 heures sont bientôt arrivées, et la première sonnerie de porte de cette nuit a retenti.

“Tu peux répondre à ça ?” cria Albert depuis la cuisine : “Je fais le punch.”

Mathew se rendit à la porte à contrecœur et l’ouvrit pour voir une magnifique brune. Elle avait de longs cheveux bruns, des yeux verts, elle mesurait environ 1m70, des seins énormes et un cul serré dont elle pouvait être fière. Elle portait une mini-jupe noire et un chemisier blanc avec un seul bouton. Son chemisier ouvert montrait très ouvertement le décolleté de ses seins, et vous pouvez imaginer le visage de Mathew quand il a vu cette beauté.

“Salut ! Je suis Samantha. Je ne vous ai jamais vue auparavant. Vous êtes nouvelle ?”

“Wow, eh bien, je ne fais pas partie de cette fête.”

“Oh vraiment ? Dommage, vous allez perdre beaucoup !” Mathew remarqua son regard vers le bas en direction de son entrejambe, qui était déjà gonflé à ce moment. “Eh bien, on dirait qu’il veut se joindre à nous”, dit-elle en riant. Mathew rougit légèrement ; et à ce moment là, Albert sortit par la porte d’entrée :

“Samantha, chérie, je suis si heureuse que tu aies pu venir ce soir” Albert l’embrassa sur la joue : “Je vois que tu as déjà rencontré Mathew. Eh bien, il n’est pas avec nous ce soir, mais c’est sa malchance. Le punch est dans la cuisine, alors servez-vous”.

“Merci beaucoup, Albert, désolé que Mathew ne puisse pas se joindre à nous. A plus tard” elle a fait un clin d’oeil et est partie à la cuisine.

“Tu es sûr que tu ne veux pas rejoindre Mathew ! Cette fille a l’air d’être très excitée par toi ! C’est une super baiseuse !”.

“Non, merci, Albert, je suis avec Sabrina et je ne la tromperai pas.”

“Tu es un putain d’idiot, elle ne le saura jamais ! Tu ferais mieux de frapper quand le fer est chaud !”.

“Non, non, non, ne m’implique pas”, dit plus fermement Mathew.

“OK, à vous de choisir !” furent les derniers mots d’Albert. Puis il suivit Samantha dans la cuisine.

La cloche sonna encore plusieurs fois cette nuit-là, ces fois-ci Albert répondit. La musique joua fort et la conversation devint plus intense. Bientôt, les discussions se transformèrent en gémissements. Mathew pensa que la vraie fête avait déjà commencé. Les temps passaient, et les minutes duraient si longtemps qu’elles semblaient être une éternité. Au fil des heures, la faim de Mathew grandissait. Il voulait descendre pour manger, mais il entendait encore les gémissements. Il se fermait les oreilles avec des oreillers, mais la faim se faisait de plus en plus sentir.
“Et puis merde !” se dit-il enfin : “Je vais descendre et faire vite”.

Il a quitté sa chambre et est descendu en silence. Il est entré dans la cuisine et a vu une fille à moitié nue sur la table du petit déjeuner en train de se faire baiser le doigt. Elle semblait être sur les nuages d’extase et on ne savait pas si elle avait remarqué que Mathew était entré ou non. Elle l’a finalement remarqué alors qu’il prenait de la nourriture dans le frigo, elle voulait qu’il la rejoigne, mais malgré le fait que notre héros était très excité, il a refusé et a quitté la cuisine avec ses macaronis au fromage.

Alors qu’il était sur le point de retourner dans sa chambre, il a entendu une voix qu’il a reconnue. Cette voix était celle de Samantha. Elle prononçait des mots grossiers comme : “Va te faire foutre, salaud !” Ça a vraiment attiré son attention. Il n’avait pas d’anal avec sa petite amie Sabrina car elle le refusait tout le temps, et maintenant il voulait vraiment le voir. Il s’est dirigé sur la pointe des pieds vers la porte du salon, et a regardé à travers la fente d’une porte. Il pouvait voir Samantha penchée à quatre pattes alors qu’un Jamaïcain se plaçait derrière elle. Ce type avait la bite ! Elle était énorme ! Soudain, Samantha se mit à gémir quand le type lui perça littéralement son énorme virilité dans son cul ferme et serré. Ses poussées étaient profondes et fortes ; elle n’avait aucun moyen de s’échapper, elle se mordait les lèvres pour savourer son mélange de douleur et de plaisir.

Mathew voulait aussi aller dans cette pièce et la baiser, mais il y est resté. Sa bite éclatait pratiquement de son pantalon ; c’était trop à regarder. Juste avant de se retourner pour retourner dans sa chambre, le noir a grogné bruyamment et lui a lâché un torrent de sperme blanc sur le cul ! Il lui caressa le cul et lui sourit à lui-même. Immédiatement, un autre gars a pris son tour. Et puis Mathew est parti dans sa chambre, il n’en pouvait plus ! Plus tard dans la nuit, alors que les invités partaient enfin, Mathew était allongé sur son lit et pensait à la situation. Il avait grand besoin de se libérer. Il savait qu’il ne devait attendre Sabrina que quelques jours, alors il a essayé de rester fort. Il était 12 heures du matin et Mathew avait besoin de pisser, alors il est allé aux toilettes tranquillement, en essayant de ne pas réveiller Albert, qui était probablement épuisé maintenant. Il a fermé la porte de la salle de bains lentement derrière lui, puis s’est approché du lavabo et a été soulagé. À ce moment, il a entendu l’eau couler du bain ! Bon sang ! Quelqu’un a dû laisser le robinet ouvert ! Il a fini, puis a tourné le rideau de douche pour fermer le robinet. À sa grande surprise, il a vu… Samantha dans le bain moussant chaud. Elle était restée là tout le temps pendant qu’il pissait.

“Oh merde ! Je suis désolé Samantha, je ne savais pas que tu étais là ! Tu m’as fait mourir de peur !” Elle riait :

“Je suis juste en train de me laver, tu sais, tu deviens si transpirant et collant après avoir pris tous ces gars et ces filles”.
“Oh je vois…” Mathew a essayé de se détourner.

“Hé, tu n’as pas besoin de te détourner, tu peux regarder si tu veux ou si tu n’aimes pas mon corps ?”

“Bien sûr que j’aime ton corps ; il est parfait !” Mathew répondit.

Il disait la vérité. En effet, son corps l’était ! Et elle ne semblait pas avoir honte devant lui, totalement nue. Son énorme poitrail était fantastique, avec ses tétons durs qui dépassaient de l’eau et sa chatte bien rasée. Il souhaitait que Sabrina fasse cela ; cela l’excitait tellement. Samantha remarqua à quel point il était excité par le renflement de son pantalon :

“Je vois que tu aimes ce que tu vois.” Samantha lui lança un regard séduisant.

Elle sortit de la baignoire pour atteindre le renflement de Mathew et se mit à le frotter sur son jean. “Je sais que tu as une petite amie, Mathew. Je ne vais rien faire de mal entre elle et toi. Mais tu sais que je veux vraiment une bite de plus ce soir et c’est ta bite ! Puisqu’il n’y a personne et que je peux garder n’importe quel secret, je voudrais ta bite dure dans mon cul ce soir ?” Mathew était trop choqué pour dire quoi que ce soit ou résister. Sa bosse l’a trahi et il ne pouvait pas dire NON.

Elle savait qu’il était à elle maintenant et a commencé à défaire sa fermeture éclair. Bientôt, la bite de Mathew sortit pour rencontrer la bouche ouverte de Samantha. Ses lèvres s’enroulèrent autour de sa tige et pour lui donner une bonne sucette, sa langue se mit à tourbillonner autour de son axe. Après avoir attendu si longtemps, Mathew ne tarda pas à s’approcher, mais elle n’allait pas le laisser lâcher. Elle a sorti sa bite de sa bouche, s’est levée et est sortie du bain. Elle a embrassé Mathew avec passion, le poussant vers le lavabo des toilettes, puis elle s’est mise à genoux et a commencé à le sucer un peu plus ; elle l’a regardé droit dans les yeux à chaque succion. Elle l’a ensuite regardé et lui a demandé s’il voulait la baiser. Mathew, sans aucune hésitation, s’est laissé tomber par terre. Il a failli lui enfoncer sa bite dans le corps et celle-ci s’est facilement glissée dans la chatte glissante et chaude de Samantha. Il l’a frappée de longs coups durs pendant qu’elle enroulait ses jambes autour de sa taille ; jamais il ne s’était senti aussi bien.

Sa bite se frottait contre son clitoris rose gonflé et elle sentait venir son orgasme. C’était la sixième bite qu’elle recevait pour cette nuit ! Son corps lui faisait mal. Elle lui a dit d’aller plus vite et plus profond, et il y est allé plus fort qu’il ne l’avait jamais été, plus fort qu’il n’avait jamais baisé sa Sabrina. Le résultat de cette baise sauvage, c’est qu’elle est venue ! Elle est venue vite et fort, son corps a tremblé et s’est cambré, et Mathew la baisait encore fort. Il la tenait dans ses bras car son corps tremblait de partout, ses sucs coulant le long de son axe.

Elle savait qu’il était tout près, elle le sentait monter dans sa chatte trempée, elle lui a juste murmuré à l’oreille “Je veux que tu me baises le cul maintenant !” Elle s’est éloignée et a souri. Mathew l’avait voulu aussi, Samantha s’est mise à quatre pattes et il a su qu’il était temps. Il positionna sa bite dans son trou serré et la serra lentement, centimètre par centimètre, à l’intérieur. Mon Dieu ! C’était si bon ; c’était si serré, mieux que ce qu’il avait jamais imaginé. Ses caresses s’allongeaient, ses gémissements devenaient plus forts. Elle le suppliait de lui remplir le cul avec son “doux sperme”. A la fin, il gémit et s’enfonce dans son cul ! Il lui a donné plusieurs jets de sperme chaud !

Ensuite, il a emmené Samantha dans sa chambre où elle s’arrêtait pour la nuit. Le matin, il a profité de sa deuxième expérience anale avec Samantha. Et c’était tellement dommage que Sabrina rentre à la maison demain.

Quand Sabrina est rentrée, on ne lui a pas parlé de la nuit avec Samantha. La seule chose qui a vraiment changé, c’est que Mathew a décidé de rester à l’appartement avec Albert le dimanche afin de pouvoir avoir ses plaisirs anaux avec Samantha.